Les aides auditives

 

Les aides auditives

La baisse de l'audition est un phénomène naturel qui touche plus de 5 millions de personnes en France. 

Guide ApareillageQu’est-ce qu’une aide auditive ?

C’est un minuscule appareil qui comporte :

- un mini microphone pour recevoir le son,
- un microprocesseur pour traiter et amplifier le signal acoustique,
- et un écouteur placé dans le conduit, ou relié à un embout auriculaire.

 

Quel est son rôle ?

L’appareil sert de passerelle entre l’environnement sonore et la zone d’audition du malentendant.
Avec le matériel conçu par les fabricants et l’expertise des audioprothésistes dans son utilisation personnalisée, on peut désormais facilement entendre, en toute discrétion !
La taille de l’appareil dépend du niveau du déficit auditif.
Il existe différentes tailles d’appareils. On regroupe ces différents modèles en deux grands types d’aides auditives :

 

intra-auriculaires- Les intra-auriculaires se calent dans le conduit auditif. Ils sont parfaits à la fois du point de vue esthétique et de celui de la qualité des sons. Ils procurent en effet une sonorité naturelle validant toutes les capacités directives de l’ensemble acoustique : pavillon-conduit.

 

 

Contour d'oreille- Les contours d’oreille et les micro-contours s’adaptent à tout MICRO CONTOURtype de surdité et de pathologies.

 

Le micro-contour, avec micro-tube ou écouteur déporté, très petit et discret, est davantage préconisé pour des surdités légères à moyennes.

Il est doté d'un micro-tube d'un diamètre inférieur à 1mm relié à un micro-embout ou une corolle, ou un fil conducteur très fin relié à un écouteur inséré dans un micro-embout ou une corolle.

 

 

CONTOUR D'OREILLELe contour d’oreille se compose d'une aide auditive située derrière le pavillon et d'un embout moulé sur-mesure, à la forme du conduit auditif et de la conque du patient. Il est adapté aux surdités légères à sévères.

 

 

 

 

 

 

Carte de garantie dyapason- Les audioprothésistes du réseau DYAPASON travaillent avec les meilleurs fabricants de matériel auditif. Ils peuvent ainsi offrir à chacun de leurs patients une garantie nationale de 4 ans sur l’ensemble des équipements proposés.

 

 

Ils apportent également des possibilités de financement  personnalisé, un service de réparation toutes marques, un prêt d’appareil en cas de réparation de l’aide auditive* ainsi que toute une gamme de produits et d’accessoires

* selon disponibilités.


Se connecter aux médias

Les laboratoires Dyapason mettent aussi à disposition de leur patients malentendants tous les accessoires qui permettent de rester à l’écoute des médias et de communiquer à distance :

Les interfaces pour les aides auditives

MINI TEK II DE SIEMENS
MiniTek se connecte, sans fil, à tous vos appareils audio. Elle transmet le son des téléphones Bluetooth (technologie sans fil) des lecteurs MP3, des télévisions et autres sources directement dans vos aides auditives, en son stéréo et en temps réel.
STREAMER D’OTICON
Grâce au Streamer (qui vous sert ainsi de télécommande générale) vous contrôlez tout : le volume et les programmes  paramétrés de vos aides auditives, ainsi que toutes les sources  multimédias que vous souhaitez entendre directement dans vos aides auditives : musique, télévision, téléphone, ordinateur.

Mais d’autres systèmes existent chez PHONAK, WIDEX, STARKEY… Demandez à vos audioprothésistes du réseau Dyapason, ils vous conseilleront dans le choix de produits les mieux adaptés à vos besoins.


Les équipements individuels

Pour les malentendants, des équipements spécifiques existent pour faciliter la vie au quotidien : téléphones, casques TV, réveils…

Équipements spécifiques pour malentendants

 

Guide LisaLes équipements spécifiques

RADIO LISA

Un système de signalisation radio lisa se compose d’au moins un émetteur et un récepteur. Vous raccordez l’émetteur à la source du signal, par exemple au téléphone ou à la sonnette de porte. Lorsqu’un signal se fait entendre, il est transmis au récepteur qui vous avertit par des flashs lumineux ou des séries de vibrations.

 

Schéma de fonctionnement de LISA