Comment fonctionne une aide auditive ?

 

Une aide auditive sert de passerelle entre l’environnement sonore et la zone d’audition du malentendant. Les aides auditives numériques d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les premiers appareils auditifs. Ce sont de véritables ordinateurs microscopiques, capables d’analyser l’environnement sonore pour amplifier sélectivement la parole et le bruit et effectuer plusieurs dizaines de milliers d’opérations de calcul en une seconde pour ajuster l’environnement sonore à votre audition résiduelle. La taille et la forme de l’appareil dépendent des nécessités techniques de l’amplification. Chaque aide auditive est toujours composée d’un mini-microphone pour recevoir le son, d’un circuit numérique, cœur du système amplificateur, pour traiter le signal sonore numérisé, c’est-à-dire transformé en suite numérique, et d’un écouteur pour restituer le signal sous forme acoustique. Dans de nombreux cas, cet écouteur devra être adapté afin d’être connecté au conduit auditif externe par une pièce, moulée spécialement à la forme de chaque oreille, l’embout ou la coque auriculaire. La performance d’une aide auditive dépendra, en très grande partie, de la qualité du réglage personnalisé réalisé par l’audioprothésiste. C’est donc la qualité de l’audioprothésiste qui conditionne la réussite de l’appareillage

 

Schéma appareillage

 


L'audition en 10 questions !

1) Quels sont les signes de la presbyacousie ?

2) Quand faut-il s’appareiller ?

3) L’appareillage ne va-t-il pas me rendre plus sourd ?

4) Comment fonctionne le système auditif ?

5) Comment fonctionne une aide auditive ?

6) Quand doit-on faire vérifier son audition ?

7) La déficience auditive peut-elle être génétique ?

8) Qu’est-ce qu’on appelle un « traumatisme sonore » ?

9) Les baladeurs et les portables présentent-ils un danger pour les oreilles ?

10) Les acouphènes : qu’est-ce que c’est ?