Qu’est-ce qu’on appelle un « traumatisme sonore » ?

 

Il faut être très vigilant par rapport au traumatisme sonore qui reste l’ennemi numéro un d'une bonne audition. Sirène d’ambulance, de pompiers, sèche-cheveux, aspirateur et robots ménagers … Ces bruits du quotidien sont considérés comme néfastes à partir de 70-80 décibels. Passées les 80 décibels (concert, discothèque, marteau-piqueur…) les cellules les plus fragiles destinées aux fréquences aigües sont agressées. L’intensité sonore, sa proximité et la durée d’exposition au bruit vont alors constituer trois facteurs de risque déterminants. Au-delà de 80 décibels, le temps d’exposition ne doit pas dépasser 30 minutes !

Echelle des bruits

 


L'audition en 10 questions !

1) Quels sont les signes de la presbyacousie ?

2) Quand faut-il s’appareiller ?

3) L’appareillage ne va-t-il pas me rendre plus sourd ?

4) Comment fonctionne le système auditif ?

5) Comment fonctionne une aide auditive ?

6) Quand doit-on faire vérifier son audition ?

7) La déficience auditive peut-elle être génétique ?

8) Qu’est-ce qu’on appelle un « traumatisme sonore » ?

9) Les baladeurs et les portables présentent-ils un danger pour les oreilles ?

10) Les acouphènes : qu’est-ce que c’est ?